Warionia saharae Benth. Et Coss.Asteraceae



Espèce endémique saharienne appartenant et relevant d’un genre monotypique, cette plante reconnue sous le nom de Warionia saharae par Bentham et Cosson (1872) est dédiée au Dr Warion, chirurgien dentiste militaire qui l'a récolté dans la région de Taghit (Béchar). Arbuste de 1 à 2 m, rarement arbre, atteignant 4 m, tronc ligneux couvert d’une épaisse écorce grise portant des bouquets de feuilles terminales très ondulées et des capitules de fleurs jaunes. Végétal à latex qui s’écoule des blessures de l’écorce ou au moment de la cueillette des tiges, odeur pénétrante et agréable. Plante perdant ses feuilles en Automne, et les fait repousser dès les premières pluies, elle colonise les rochers grèseux et schisteux, délités, presque dépourvus de sols

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image