Calotropis procera Act.

Asclepiadaceae

Nom vernaculaire : kranka

Arbrisseau ou petit arbre atteignant fréquemment plus de 2 mètres (hauteur maximale : 6 mètres). Le tronc est généralement simple, sans branches inférieures, recouvert d'une écorce brun grisâtre crevassée. Liber fibreux. Rameaux tomenteux à glabrescents (poils blancs). Les feuilles sont grandes, pouvant atteindre jusqu’à 30 centimètres. De couleur gris-vert, elles sont opposées, simples, subsessiles, cordées à la base, portant un duvet blanc quand elles sont jeunes. Toutes les parties de la plante exsudent un latex blanc à la cassure. On dit qu'un contact des yeux avec ce latex pourrait rendre aveugle. An printemps, un exsudat clair et brillant, visqueux à liquide, se dépose sur la face externe des feuilles poussant horizontalement. Fleurs hermaphrodites, pentamères, groupées en cymes à l'apparence d'ombelles. Calice à 5 lobes soudés à la base. Corolle à cinq lobes généralement blancs à extrémités pointues pourpres ou violettes. Le fruit est un follicule ovoïde à pulpe épaisse, de couleur verte à jaunâtre, pouvant atteindre 10 cm ou plus. L'intérieur est fibreux, les fibres enveloppant de nombreuses graines. Extrêmement résistant à la sécheresse et tolérant au sel, cette espèce se rencontre fréquemment sur les sols dégradés, en particulier les anciennes cultures et pâtures gagnées par le sable. Commun dans le Sahara central et méridional.

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image