Argania spinosa (L.) Skeel.

Sapotaceae



Arbre pouvant atteindre 10 m et plus, tronc vigoureux, résultant souvent de la soudure de plusieurs tiges enlacées, Ecorce rugueuse, découpée par des craquelures longitudinales et transversale. Cyme très grande, étalée, dense, à contours arrondis, ramifications très divariquées, feuillage persistant, (sauf exception: sécheresse prolongée), feuilles coriaces, alternes, souvent réunies en fascicules, entières, lancéolées, lancéolé-oblongues ou spatulées atténuées ou plus ou moins nettement pétiolées, d’un vert sombre en dessus, plus claires en dessous, glabres, à nervures médianes nettement plus marquées, inflorescences en glomérules axillaires, fleurs sur le type 5, sessiles, munies de 2 bractées, sépales pubescents, un peu soudés à la base, corolle verdâtre, en cloche à divisions profondes, étamines un peu plus longues que la corolle et insérées à sa base, ovaire velu, surmonté d’un style égalant ou dépassant les étamines, baie verte de taille variable (de celle d’une olive à celle d’une noix) renfermant 2 à 3 graines soudées en un pseudo- noyau très résistant.

Espèce très variable de port, rejetant vigoureusement de souche et souvent très déformée par le pacage. Tronc tourmenté, rameux souvent épineux. Espèce endémique à l'Algérie et au Maroc.

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image