Varan du désert

Varanus griseus

Le Varan gris ou Varan du désert est un grand lézard assez commun dans les régions sablonneuses du Sahara. Son nom dérive de l’arabe « Waran », il est assez facilement observable, car il est de mœurs diurnes. C’est un prédateur doté d’un appétit féroce et un chasseur redoutable grâce à une bonne acuité visuelle et des membres bien développés.

Importuné, le Varan fait preuve d’une grande agressivité: en présence d’adversaires, il commence par utiliser sa longue queue effilée et cinglante comme un fouet, et si la manœuvre n’est pas dissuasive, il fait face et tente de mordre.



Identification :

Considéré comme le plus grand des Lézards du Sahara, le Varan a une longueur moyenne de 0.70 m, cependant certains spécimens peuvent atteindre des tailles record de 1.25 m.

Il possède une tête plate et un long corps caractéristique. Ses yeux d’une intense couleur orange ont des pupilles rondes qui les rendent très expressifs. La large bouche est armée de petites dents blanches qui, fixées au bord interne des mâchoires et recourbées en arrière, sont réputées très coupantes et ont une bonne emprise sur la proie.

Ce reptile très mimétique se confond facilement avec les biotopes des régions dans lesquels il vit. Sur le dessous, de la gorge au cloaque, les animaux ont toujours la teinte crème. Sur le dessus la couleur de fond varie du beige-jaune au gris clair, avec deux bandes brunes qui partent l’une, de l’arrière de l’œil, l’autre, de l’arrière de l’oreille et traversent le cou jusqu’aux épaules. Sur le dos, on observe de larges bandes transversales plus sombres, le plus souvent de teinte olive

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image